Tranquillité au pied des Hautes Fagnes

Raeren est un ancien village de potiers qui se caractérise non seulement par sa forêt tranquille et ses larges prairies, mais aussi par ses nombreux bâtiments historiques.

Juste à côté du château de Raeren (XIVe siècle) se situe par exemple la "Maison Raeren" (XIVe siècle) – un donjon médiéval tardif, qui a conservé son caractère d'origine. Entouré par une douve, sur laquelle nagent des cygnes blancs, le bâtiment – avec ses petites fenêtres et ses créneaux – est bâti au milieu d'un parc bien entretenu. La "Maison Raeren" est en propriété privée. Elle appartient à la famille Blank. Le père du propriétaire actuel était André Blank, un célèbre peintre de la région dont les peintures à l'huile et les vitraux peuvent être admirés entre autres dans le Musée de la Poterie, dans l'église paroissiale Saint-Nicolas et dans la maison de retraite Sainte-Marie.

Dans le village de Raeren se trouvent encore d'autres bâtiments historiques comme la "Knoppenburg" (XVIIe siècle), la "Maison Bergscheid" (XVIe siècle), l'Eglise paroissiale Saint-Nicolas (XVIIIe siècle) ou la chapelle Sainte-Anne (XVIIIe siècle), à proximité du musée.

St. Nikolaus-Pfarrkirche

Vous pouvez accéder à ces bâtiments par de nombreux petits chemins de prairie, construits il y a des siècles à l'écart des grandes routes, à travers de vastes prairies et de paisibles paysages, invitant ainsi à de longues promenades.
Un total de six randonnées partent du musée à travers les différents quartiers et vous invitent à vous rendre à la découverte du village. Des cartes de randonnée sont disponibles dans le bureau d'information à la caisse du musée.

L'une de ces randonnées (à proximité du musée) vous mène "sur les traces des potiers", en longeant la "Maison Raeren" en direction de la "Hohe Brücke" – un petit pont de sept mètres de hauteur qui traverse le "Periolbach", sous lequel les charretiers du passé passaient avec leurs charrettes remplies de poteries en direction d'Aix-la-Chapelle. L'ancien accès au ruisseau est encore visible à quelques mètres du pont.

En continuant, on passe la "Maison 'am Blar'", aujourd'hui isolée dans les prairies, dans laquelle ont vécu au début du XXe siècle les grands-parents du célèbre poète allemand Josef Ponten.

Hohe Brücke

Le chemin aboutit finalement à un ancien moulin (XVIIe siècle), transformé en maison de retraite depuis quelques décennies et dénommé aujourd'hui "Hôme Sainte-Marie" – l'une des plus grandes et plus ambitieuses maisons de retraite de la région.